Comment aider ma fille à choisir son premier soutien gorge ?

Les changements se bousculent dans la vie d’un enfant qui entre dans la phase de l’adolescence. Pour une fille en particulier, c’est l’occasion de faire comme la mère, et de suivre les tendances de la mode. Mais le choix des accessoires doit se faire judicieusement, notamment pour le cas d’un premier soutien-gorge.

L’approche psychologique

Une fille à l’âge d’adolescence est partagée entre deux sentiments. D’une part, elle peut être soumise à une angoisse certaine suite à ce qu’elle ressent, et surtout à ce qu’elle voit relativement aux changements de son corps. D’autre part, elle peut au contraire éprouver la fierté d’être grande, et avoir alors la capacité de s’émanciper. La psychologie à adopter devant ces deux cas reste cependant la même. Elle doit viser à faire comprendre à l’enfant, pour la rassurer et sans la contredire, qu’elle se trouve dans une phase de transition, et qu’il faut alors commencer à utiliser quelques accessoires pour l’accompagner dans ces changements.

L’approche physique

La première partie de l’adolescence reste certainement le moment le plus compliqué. L’enfant qui se redécouvre et ressent de nouvelles choses devient parfois difficile à gérer. Mais le rôle des parents consiste à l’accompagner de manière rassurante, de façon à ce que l’ado comprenne le fonctionnement et les conséquences de la puberté. Pour la fille par exemple, lui expliquer les changements physiques peut l’amener à s’ouvrir et à être plus réceptive dans les moments stratégiques. Sans devoir la contraindre ou imposer quoi que ce soit, il sera plus aisé de l’aider à orienter ses choix, notamment en matière d’accessoires de mode et d’habillement adaptés à sa nouvelle morphologie naissante.

L’approche matérielle

Le moment d’acheter le premier soutien-gorge pour une fille représente toujours une étape importante. L’attitude idéale pour les parents sera à ce moment de lui conseiller, et surtout pas imposer, le modèle qui correspondra le mieux à sa morphologie. Le confort doit primer avant tout, afin de l’habituer au port ultérieur permanent de ce sous-vêtement. Ensuite, il doit être couvrant, de manière à ne pas faire paraître la moindre transparence qui pourrait gêner la fille si elle est pudique. Enfin, il doit correspondre à sa taille, pour la mettre à l’aise et qu’elle n’ait pas honte de le porter devant ses amies. Le dernier pas consiste à simplement la laisser choisir elle-même le modèle qui lui plaît. Elle tiendra certainement compte des conseils qui viennent de lui être prodigués.