Pourquoi le look des ados est il une quête d’identé personnelle ?

Personne n’échappe aux différentes péripéties de l’adolescence. Durant ce moment de la vie, tout être humain se retrouve soumis aux vents soufflants de la mode. Bon gré mal gré, cette influence définira ce que chacun s’apprête à devenir. Chacun esquisse sa manière de se découvrir et de s’affirmer.

La phase de recherche

Devant les différentes tendances vestimentaires ou d’apparence qui se suivent et ne se ressemblent pas, un ado est confronté à de multiples questions existentielles. Les moments d’insouciance se sont bien envolés avec l’enfance. Il est temps maintenant de commencer à se prendre en main, et la partie n’est pas gagnée d’avance. Qui suis-je ? Qu’est-ce que je fais ici ? Pourquoi dois-je agir ainsi ? Comment les autres me voient-ils ? Ces principales questions, parmi tant d’autres, constituent les premiers éléments à échafauder la personnalité naissante d’un ado à la recherche de réponses. Et ces dernières, il les trouve généralement en suivant – ou pas – le cours de la mode et des tendances de l’actualité. Suivant sa psychologie d’approche et d’assimilation relative aux tendances du moment, il commence à se mettre au diapason, ou au contraire, à se marginaliser.

La phase de découverte

Dans un premier temps, l’ado se crée un look pour essayer. L’adoption définitive de cette apparence dépendra ensuite de plusieurs facteurs. D’une part, ses ressentis personnels lui permettront de savoir s’il est à l’aise, et si ce qu’il voit dans un miroir correspond bien au personnage qu’il veut être et qu’il veut montrer. D’autre part, les retours qu’il recevra de son entourage direct (famille) et proche (amis, voisins) le conforteront dans ce choix, ou au contraire, l’en dissuaderont. En fonction de ces deux facteurs, l’ado saura si le look qu’il arbore véhicule bien l’idée de personnalité qu’il se cherche.

La phase de construction

A-t-il supporté les moqueries de ses camarades pour son jean destroy ? S’est-il senti rabaissé devant l’indignation de son père pour s’être percé une oreille ? Ces retours seront autant de stimuli qui vont l’aider à paramétrer la mise en place de son identité. Suivant son appréciation, il va se forger petit à petit sa personnalité, qui le distingue des autres. En reconnaissance ou par rébellion, il se construit son personnage en adoptant un look qui lui sied à ravir, ou au contraire, ne lui correspond pas du tout. Et sa quête ne s’arrêtera pas avant qu’il ait estimé avoir réussi à imposer cette identité à tout le monde.