Tout savoir sur le style emo kid

La culture varie au cours du temps et des civilisations. Elle se crée à un instant précis et disparaît un jour. Certaines tendances arrivent cependant à survivre au gré des époques, se transformant pour s’adapter aux vagues actuelles, et perdurant jusqu’à aujourd’hui. Parmi ces phénomènes de mode toujours en vogue, le style emo kid mérite quelques éclaircissements.

Un style

Selon de nombreuses sources, le style emo tirerait ses origines d’un vent musical nouveau, dérivé d’une sous culture rock, datant des années 1980. Pour casser avec les habituelles tendances de l’époque, alors portées sur des jeux agressifs et complexes combinés à des paroles obscures, un nouveau style émerge, toujours dans le contexte de la culture rock, mais avec des compositions plus lentes et plus mélodiques, avec des paroles nettement tournées vers l’expression des sentiments et de l’émotion. Le style emo est né, plus précisément emocore, une contraction de emotional hardcore. Adopté et adapté selon sa vision personnelle par chaque ado jusqu’à aujourd’hui, il n’a cessé d’évoluer depuis sa création, et ne semble pas vouloir s’arrêter de sitôt.

Une apparence

Reconnaître un ado emo reste une épreuve difficile, chacun l’explique à sa façon. Cependant, des critères de base peuvent malgré tout apparaître en analysant toutes les réponses recueillies. Le lookconstitue un paramètre à considérer, et bien qu’il puisse lui-même varier selon chaque individu, il n’en ressort pas moins que l’apparence emo se reconnaît au niveau d’une coiffure en plusieurs couches ; les cheveux sont généralement teints en noir, parfois avec de longues mèches peignées et disposées sur l’un des côtés, puis tenues en place avec du gel. En ce qui concerne les vêtements, chaussures en tissu de type Converse, jean serré, T-shirt avec le nom d’un groupe, sweat à capuche, lunettes à monture noire et épaisse caractérisent l’emo kid. Enfin, quelques touches de maquillages, tatouages ou piercing peuvent également venir agrémenter tout cet attirail.

Un état d’esprit

Cependant, se cantonner à ce stéréotype serait mal connaître cette tendance qui, depuis son avènement et jusqu’à aujourd’hui encore, continue d’évoluer contre vents et marées. Le style emo kid semble en effet s’être adapté à toutes les couches sociales sans distinction. Au-delà de la barrière visuelle justement, le vent musical qui l’a généré a réussi à faire partager le même concept à tous les ados qui l’adoptent, notamment en ce qui concerne les messages véhiculés par la musique. Tout se joue effectivement du côté émotionnel.